Dans ses articles, S. Lacroix tente fallacieusement de lier les Sheikhs Ibn Baz, Moqbil et al-Albani à l’attentat de Juhayman à la Mecque en 1979

Selon Stéphane Lacroix, des « savants Salafis » – âgés d’une vingtaine d’années – ont participé aux attentats de Riyad en 2003