Selon Lacroix, Sheikh Moqbil n’a pas pu participer à l’attentat de Juhayman en 1979 du fait qu’il fut expulsé de l’Arabie un an avant.

Parmi les rebelles de Juhayman se trouvaient de nombreux membres du groupe « al-Takfîr wal Hijra », un élément crucial qui a été infirmé ou négligé dans les études des islamologues.

Le « spécialiste » du salafisme Laurent Bonnefoy cherche à se revaloriser en rabaissant les musulmans orthodoxes et en calomniant leurs savants.